AccueilLes traitementsPar problèmesLa blépharoplastie médicale, ou comment traiter le relâchement des paupières en médecine esthétique

LES PAUPIÈRES SUPÉRIEURES

Rôle et vieillissement

Les paupières supérieures participent activement à la protection de l’oeil. Les clignements répétés des paupières permettent de protéger l’oeil des micro-agressions extérieures, telles que les poussières, les particules ou encore le pollen ; mais ils participent également à sa lubrification en étalant le film lacrymal.

La peau des paupières est extrêmement fine ; on parle d’environ 0,5 mm d’épaisseur, soit 5 fois moins que la peau des autres zones cutanées. Plus fragiles, plus exposées et plus sollicitées, le vieillissement des paupières est le plus souvent accéléré. Cliniquement, les paupières subissent le phénomène de relâchement cutané, avec une visible perte d’élasticité et de tonicité. De pair avec la fonte du tissu graisseux sous-jacent, et l’effet de la pesanteur, les paupières deviennent tombantes. C’est ce que l’on appelle la ptose palpébrale, ou ptosis. La chute des paupières diminue l’ouverture du regard et à tendance à lui donner un air plus fatigué : elle peut donc être à l’origine de complexes pour certains patients, voire même constituer une véritable gêne.

Blépharoplastie médicale ou chirurgicale ?

Le remaniement de la paupière, que l’on appelle également blépharoplastie, peut être réalisé via une intervention chirurgicale, autrefois plus répandue, ou bien par intervention médicale. En effet, de nouvelles techniques de médecine esthétique ont vu le jour, permettant de réaliser un lifting des paupières sans avoir recours en premier lieu à la chirurgie esthétique. Attention, l’utilisation de l’une ou de l’autre technique va principalement dépendre de l’avancée du vieillissement de la paupière. Aujourd’hui, la médecine esthétique permet de remettre en tension les tissus palpébraux afin d’en améliorer leur aspect « tombant ». Cependant, la médecine esthétique ne pourra garantir de résultats sur une ptose palpébrale trop avancée, notamment lorsque l’excès de peau est trop important. Dans certains cas, seule la chirurgie esthétique permettra d’obtenir l’effet recherché par le patient.

LES DIFFÉRENTES TECHNIQUES MÉDICALES DE BLÉPHAROPLASTIE

La blépharoplastie médicale est aujourd’hui possible grâce au développement de nouvelles techniques non-invasives, sans cicatrice ni anesthésie, qui permettent d’offrir aux patients une alternative aux techniques chirurgicales.

La technologie au gaz ionisé PlexR®

La technologie PlexR® (« Plasma Exérèse ») fonctionne en créant une différence de potentiel électrique entre la pièce à main de la machine et le tissu de la paupière. Sans toucher la peau, l’énergie plasmatique créée va engendrer une abrasion superficielle contrôlée, ainsi qu’une rétractation des tissus cutanés. Cela va entraîner une remise en tension et une régénération des tissus visés. Cette technique énergétique très puissante va permettre aux tissus en excès de passer de l’état solide à l’état gazeux ; c’est ce que l’on appelle la « sublimation des tissus ».
N’agissant qu’en superficie, cette technique sans danger ne crée ni cicatrice, ni saignement et ne nécessite aucune éviction sociale. Seule l’application d’une photo-protection indice 50 sera indispensable dans le mois suivant le traitement. Un protocole de 3 à 4 séances de 30 minutes, réalisées à un mois d’intervalle, sera préconisé pour conserver l’effet réjuvénateur.

La technologie d’ultrasons focalisés Ulthéra®

Par le biais d’ultrasons micro-focalisés de haute intensité, l’ulthérapie permet de lifter certains tissus du visage, tels que les paupières, le relâchement du sourcil, mais également les tissus du cou ou du décolleté. Les ultrasons délivrés par Ulthéra® agissent très profondément dans le derme, sans jamais créer d’effraction de l’épiderme. Ils permettent la coagulation des tissus qui se rétractent, et induisent une néosynthèse collagénique très importante.
Lorsque le relâchement est modéré, une seule séance suffit pour obtenir des résultats visibles, durables et naturels. Néanmoins, quelques mois seront nécessaires pour en apprécier les résultats définitifs. Les suites quant à elles sont extrêmement simples ; un léger érythème pendant les minutes qui suivent la séance peut être observé. Les activités peuvent donc être reprises immédiatement après la séance.

Les fils tenseurs

Les fils tenseurs injectables sont utilisés pour la remise en tension de certaines zones du visage et du cou, afin de soutenir les tissus les plus affaissés. Le plus souvent, les fils utilisés sont des fils résorbables à orientation bi-directionnelle qui vont permettre la suspension des tissus après leur mise en place sous la peau. Constitués d’un polymère biocompatible et biodégradable, les fils vont être digérés par les cellules de la peau. Leur assimilation et le processus inflammatoire qui en résulte vont être à l’origine de l’augmentation de la production d’élastine et de collagène par les fibroblastes. Cette réponse naturelle du corps va remettre en traction le sourcil vers le haut, et assurer un meilleur maintient de la région périorbitaire. Cette technique permet au patient de retrouver un regard plus jeune, plus ouvert et plus harmonieux.
Les résultats sont remarquables dans l’immédiat, mais ne seront appréciables qu’environ 6 semaines après le traitement. Selon les patients, l’effet des fils tenseurs peuvent perdurer de 6 à 24 mois en moyenne.

SYNERGIE DES TRAITEMENTS

Les traitements qui permettent d’améliorer le relâchement des paupières peuvent être utilisés de façon combinée afin d’obtenir le résultat le plus proche recherché par le patient. Dans un premier temps, une première consultation sera nécessaire avec l’un des médecins du centre Iéna21. Elle permettra de faire le point sur vos besoins, d’établir un devis et de vérifier que vous ne présentez aucune contre-indication aux traitements. C’est également de cette première consultation que résultera votre protocole de soins ; protocole qui permettra de définir les techniques qui conviendront le mieux à vos besoins.

Il est fortement conseillé de réaliser ce type de soin avec un spécialiste en dermatologie.

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations ou pour toute prise de rendez-vous.

https://iena21.com/wp-content/uploads/2022/05/IENA21-LOGOHEADER-320x320.png

Le centre vous accueille du lundi au vendredi 11h-14h & 15h-19h

0