AccueilLes traitementsLaser et Dispositifs à Base d’EnergieAviclear™ une nouvelle machine révolutionnaire pour traiter les lésions d'acné

L’ACNÉ : LA COMPRENDRE POUR MIEUX L’APPRÉHENDER

Définition

L’acné est une maladie inflammatoire de la peau qui touche plus précisément les follicules pilo-sébacés. En effet, chaque follicule est constitué d’un poil et d’une glande sébacée accolée à ce dernier. C’est cette glande sébacée qui est responsable de la production de sébum, un film lipidique qui est de consistance très fluide lorsqu’il est d’aspect normal. Le sébum s’écoule alors par les pores de la peau dans le but de la recouvrir pour la protéger des agressions extérieures.
Lorsque le sébum est sécrété en excès, il devient plus épais. Combiné aux cellules mortes de la peau, le sébum épais finit par obstruer les pores de la peau. Il se crée alors un environnement riche en graisse qui favorise la multiplication bactérienne et entraîne l’apparition de lésions d’acné.

Les zones les plus touchées

• Le visage chez 95 % des personnes acnéiques.
• Le dos chez 43 % des personnes acnéiques.
• Le cou chez 20 % des personnes acnéiques.
• Le décolleté chez 20 % des personnes acnéiques.

Les personnes les plus touchées

• 80 % des adolescents et jeunes adultes entre 12 et 20 ans (acné sévère dans 15 à 20 % des cas).
• 25 % des adultes, notamment les femmes, faisant suite à des lésions d’acné non guéries ou à un dérèglement hormonal.

Les différents types de lésion d’acné
L’hyperséborrhée ou la peau grasse
Elle est la première manifestation de l’acné, qui précède la survenue des boutons d’acné. La peau prend un aspect gras et brillant, notamment au niveau du front, du nez, du menton et des joues.

Les comédons ouverts ou points noirs
Bouchons de quelques millimètres de diamètre qui obstruent les pores de la peau dont la couleur noire est due à un dépôt de mélanine. Le comédon ouvert peut s’expulser de manière spontanée ou créer une inflammation.

Les comédons fermés ou microkystes
Papules blanchâtres de quelques millimètres de diamètre dues à l’accumulation de sébum et de kératine dans le follicule pilo-sébacé. Ces microkystes peuvent s’ouvrir vers l’extérieur de la peau, se rompre dans le derme, ou encore créer une inflammation aboutissant à la formation d’une papule ou d’une pustule.

Les lésions inflammatoires : papules, pustules, kystes et nodules
Les lésions superficielles comprennent les boutons rouges inflammatoires sans pus et les boutons rouges à tête blanche avec pus. Les lésions profondes comprennent les nodules (petites bosses douloureuses et profondes de plus de 5 mm) et les kystes (coques fibreuses remplies de liquide).

La sévérité de l’acné est évaluée par un médecin ou un dermatologue en fonction de l’étendue et du type de lésions observés. Elle peut être mineure (séborrhée excessive, quelques comédons), modérée (comédons, papules, pustules) ou sévère (nodules, kystes avec cicatrices). C’est seulement après avoir évalué la gravité des lésions d’acné que le dermatologue prescrit un traitement qui doit généralement être suivi pendant plusieurs mois.

Les traitements médicaux contre l’acné

• En cas d’acné mineure ou modérée, le médecin prescrit généralement un traitement local (gel, crème, solution cutanée), associé si nécessaire à un traitement par voie orale (antibiotiques, zinc, traitement hormonal).

• En cas d’acné sévère, des traitements de derniers recours à base d’isotrétinoïne (réducteur d’activité des glandes sébacées) peuvent être prescrits par un dermatologue. Il s’agit d’un traitement à prendre sur plusieurs mois, et dont les effets indésirables sont importants : 30 % de risque de malformation du fœtus et risque d’apparition de nombreux troubles de l’humeur.

• Parfois, un geste chirurgical est également nécessaire pour traiter certaines lésions d’acné. Il permet l’extraction de microkystes et le drainage des kystes inflammatoires.

LE NOUVEAU TRAITEMENT DE MÉDECINE ESTHÉTIQUE AVICLEAR™

Bien que des traitements de médecine esthétique déjà présents sur le marché permettent d’atténuer l’apparence des cicatrices dues aux lésions d’acné, encore aucun traitement n’avait vu le jour pour traiter l’acné à sa source. Aujourd’hui, après 15 années de recherche et de développement aux États-Unis, une nouvelle solution durable pour traiter l’acné arrive en Europe : le laser AviClear™ par Cutera.

Le laser AviClear™ par Cutera : « L’avenir d’une peau nette. »

Comment ça marche ?

Il s’agit d’une nouvelle technologie de pointe qui utilise la lumière laser pour cibler les glandes sébacées et les supprimer de manière sélective. Comme expliqué précédemment, ce sont les glandes sébacées des follicules pileux qui sont responsables de la production du sébum. Lorsque le sébum est produit en excès par ces glandes, la peau à tendance à développer des lésions d’acné. En visant directement les glandes sébacées, le laser permet de réduire significativement la production de sébum responsable des lésions. Agissant à une longueur d’onde de 1726 nm, le laser AviClear™ est le premier appareil énergétique approuvé par la FDA (Food and Drug Administration) pour le traitement de toutes les lésions d’acné, des plus légères aux plus sévères, et accessible à tous les phototypes.

Le traitement
Une première consultation avec l’un des médecins du centre Iéna21 va permettre : d’identifier les lésions d’acné que vous présentez, de vérifier votre éligibilité au traitement, de vous expliquer le protocole de soin et de vous établir un devis. Les séances de laser sont ensuite réalisées au centre laser CLIPP Paris, choisi pour recevoir ce laser en avant-première parmi seulement 5 autres centres laser en Europe.

Le système laser AviClear™ est ensuite réglé par le dermatologue, puis dirigé vers les lésions d’acné dans le but de supprimer les glandes sébacées. Le laser est accompagné d’un système de refroidissement AviCool™ et de capteurs intelligents qui permettent de maximiser le confort et la sécurité du patient.

Les études ont montré que 3 séances de 30 minutes, espacées de 4 à 6 semaines, sont suffisantes pour obtenir des résultats significatifs.

Les résultats

87 % des patients ont présenté une réduction de plus de 50 % des lésions inflammatoires 6 mois après la dernière séance (contre 80 % 3 mois après la dernière séance).

• Les patients atteints d’acné modérée et sévère ont constaté une réduction de 93 % du nombre moyen de nodules 6 mois après la dernière séance de traitement.

97 % des patients ont vu une réduction significative du nombre de lésions inflammatoires 2 ans après la dernière séance.

Il est important de souligner que, bien souvent, les traitements locaux et oraux contre l’acné peuvent engendrer de nombreux effets secondaires, dont certains assez sévères. Ce type de traitement constitue une préoccupation majeure pour les personnes qui souffrent d’acné, notamment pour celles qui souhaitent éviter la prise de médicaments systémiques. Le laser AviClear™ apporte une solution révolutionnaire, rapide et sûre pour toutes les personnes souhaitant éviter au maximum les facteurs de risques, tout en traitant le problème à sa source.

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations ou pour toute prise de rendez-vous.

https://iena21.com/wp-content/uploads/2022/05/IENA21-LOGOHEADER-320x320.png

Le centre vous accueille du lundi au vendredi 9h-14h & 17h-19h

0