AccueilLes traitementsPar problèmesLa couronne perlée, la comprendre et la traiter esthétiquement

LES PAPULES PERLÉES DU GLAND, QU’EST CE QUE C’EST ?

Certains hommes, en entrant dans la période de puberté, viennent à développer de manière physiologique de petites excroissances sur le gland, appelée la couronne perlée. Il s’agit de petites protubérances, scientifiquement appelées angiofibromes, dont les dimensions varient entre 1 à 3 millimètres. Elles sont situées sur la partie la plus large du gland, appelée la couronne, et apparaissent sous stimulation hormonale lors de la puberté. Ces papules perlées sont non-contagieuses et inoffensives, et touchent 39 % des hommes selon la Société Française de Dermatologie. Les études montrent que les hommes les plus touchés sont le plus souvent non-circoncis et/ou originaires d’Afrique subsaharienne. Il est important de comprendre que la couronne perlée du gland n’est ni une maladie, ni lié à un défaut d’hygiène ou à l’activité sexuelle. Il s’agit d’un aspect normal du gland de certains hommes. Bien qu’on ne connaisse pas exactement la raison d’apparition ou non de ces papules, leur nombre et leur taille à tendance à diminuer avec le temps, notamment chez les hommes de plus de 50 ans.

COMMENT SAVOIR SI JE SUIS CONCERNÉ ?

Même si les papules perlées sont inoffensives et indolores, il est important, surtout si vous êtes inquiet, de les faire confirmer par un diagnostic médical. Le médecin est capable, sur le simple aspect du gland, d’établir un diagnostic. Cela permettra dans un premier temps, de vous rassurer, mais également de les distinguer d’autres maladies génitales tels que les condylomes (verrues de la peau et des muqueuses) ou certains lichens (papules inflammatoires).

FAUT-IL TRAITER LES PAPULES PERLÉES ?

Les papules perlées ne constituant pas une maladie, elles ne nécessitent donc aucun traitement en soi. Cependant, elles sont parfois à l’origine d’une gêne esthétique et/ou psychologique pour certains hommes, entraînant l’apparition d’un énorme complexe. Suite à une demande de la communauté masculine concernée, il est aujourd’hui possible par différents traitements de médecine esthétique, d’obtenir une diminution, et plus rarement une disparition, de ces papules perlées.

LES DIFFERENTS TRAITEMENTS ESTHÉTIQUES DES PAPULES

L’électrocoagulation

À l’aide d’un bistouri électrique, les lésions papuleuses sont détruites une par une, chauffées par le courant électrique émis par le bistouri.

Le laser ablatif CO2

Les lésions sont vaporisées par la lumière du faisceau laser, qui les détruit instantanément.

L’azote liquide ou la neige carbonique

L’un ou l’autre, dont les températures diffèrent, peuvent être utilisés en dermatologie afin de réaliser une ablation des lésions par le froid.

Ces interventions sont réalisées sous anesthésie locale et sont plutôt rapides. En général, elles durent entre une vingtaine et une trentaine de minutes. À la suite de la séance, de petites croûtes se forment à l’emplacement des papules retirées, nécessitant des soins locaux : nettoyage au savon antiseptique, application d’une pommade antibiotique et d’une compresse. La phase de cicatrisation dure environ une semaine, semaine durant laquelle il faudra s’abstenir de toute activité sexuelle. Il est possible que le traitement nécessite une deuxième séance en fonction du nombre de papules qui étaient présentes initialement. Il n’est également pas exclu que les lésions puissent récidiver.

Il est fortement conseillé de réaliser ce type de soin chez un spécialiste en dermatologie. Cet acte n’est pas remboursé par la sécurité sociale. N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations ou pour toute prise de rendez-vous.

https://iena21.com/wp-content/uploads/2022/05/IENA21-LOGOHEADER-320x320.png

Le centre vous accueille du lundi au vendredi 11h-14h & 15h-19h

0